Prise de nourriture avant et après l’entraînement - quelques conseils

Prise de nourriture avant et après l’entraînement - quelques conseils

Manger avant l’entraînementVous et la plupart de nos lecteurs saurez que l’alimentation joue un rôle fondamental dans le renforcement des muscles. Cependant, des informations contradictoires sur la prise de nourriture optimisée juste avant et après l’entraînement embrouillent les entraîneurs. Voici un petit guide pour vous:

Renforcement musculaire à jeun: la faim avant l’entraînement ?

Cela peut sembler étrange, mais l’affirmation selon laquelle le renforcement musculaire fonctionne le mieux à jeun est en principe tout à fait vrai. Sur muskelaufbau.de, une page bien connue qui est en fait tout sur le renforcement musculaire et couvre l’alimentation appropriée, on trouve en fait un article correspondant. Il s’agit d’une étude dans laquelle six sujets ont effectué deux work-out chacun, entre trois semaines de pause. Résultat surprenant: après un petit-déjeuner riche en glucides, les actifs mesurés pour la croissance musculaire ont été sensiblement faibles.

Attention: un faible niveau d’énergie augmente le risque de blessure

Cela signifie que, du moins en théorie, le renforcement musculaire fonctionne mieux à jeun. Mais il faut trouver la bonne mesure. L’entraînement Commencer par l’estomac qui grogne et un faible niveau d’énergie augmente le risque de blessure. Si vous avez besoin d’un peu de temps avant que la faim ne commence, vous pouvez utiliser les heures du matin pour un entraînement léger de musculation et d’endurance - si vous vous sentez en forme et reposé. Dans la musculation professionnelle, il y a aussi la règle de base que l’on peut, avec un peu d’avance (environ une à trois heures avant l’entraînement) Kohlenhydratspeicher de reconstituer la nourriture. Un no-go, par contre, c’est de s’entraîner l’estomac plein.

La prise de nourriture après l’entraînement

Le repas après l’entraînement est extrêmement important. Parce que notre corps est en mode construction. Les glucides et les protéines font que l’entraînement intense peut porter ses fruits. Le Glykogenspeicher Veut donc être réapprovisionné selon l’unité respective. Glucides dits « rapides » (c’est-à-dire un indice glycémique élevé) comme le mélange de glucides à 4 composants F2 Full Force Supercarb Fast, sont alors le bon choix.

Ajouter un commentaire